Santé pelvienne de la femme

La plupart des femmes passent par la puberté, la grossesse, le travail, l’accouchement, l’allaitement, les soins aux nouveau-nés et la ménopause – des expériences qui, bien que merveilleuses, entraînent des changements physiques et émotionnels importants, et des répercussions sur la santé pelvienne de la femme. 


Nous avons tendance à passer beaucoup de temps et d’énergie à nous inquiéter des changements dans notre corps, comme l’acné, les vergetures, la prise de poids, les pieds gonflés et les cheveux clairsemés. Cependant, peu d’entre nous se préoccupent de ce qui se passe à l’intérieur de notre corps et de son impact sur notre santé globale.

Hormones et santé pelvienne, une relation directe

Les déséquilibres hormonaux que connaissent les femmes – qui peuvent être liés au cycle menstruel, à une insuffisance thyroïdienne, à la grossesse et à l’accouchement, mais aussi à d’autres facteurs tels que le stress, le mode de vie et l’alimentation – sont à l’origine des afflictions dont beaucoup souffrent : dysménorrhée (douleurs menstruelles), aménorrhée (absence de règles), douleurs vulvaires ou vaginales, endométriose, syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) et problèmes de fertilité, entre autres.

La douleur pelvienne chronique peut être débilitante et difficile à gérer au quotidien. En général, la douleur pelvienne peut se manifester dans les structures entourant les organes reproducteurs féminins – la vessie, la région fessière, les muscles profonds, les ligaments et les os de la région pelvienne comme le coccyx – ou par les organes reproducteurs eux-mêmes.


Heureusement, les progrès réalisés dans le domaine de la kinésithérapie au cours des dernières années permettent aujourd’hui d’apporter des solutions sans danger, non pharmacologiques et non invasives à de nombreux problèmes qui entravent le confort et le bien-être des femmes.


Certaines des affections les plus invalidantes et les plus épuisantes, comme la dysménorrhée, peuvent être soulagées en 6 séances de thérapie combinant un massage pelvien profond et une mobilisation viscérale de la zone abdominale.

Lorsque je touche ces zones, mes patients sont tout à fait surpris par la tension et la douleur qu’ils ressentent dans ces muscles ! Au fil des séances, le traitement devient de moins en moins douloureux. Maintenant, s’ils suivent un mode de vie sain et écoutent les conseils que je leur donne sur les niveaux d’activité, la nutrition et les compléments alimentaires, la pleine conscience, la relaxation et la gestion du stress, ils seront en mesure de maintenir cet état de relaxation pendant des périodes beaucoup plus longues.

– Azita Papaie

Comment la physiothérapie peut aider à réduire les symptômes et les douleurs pelviennes

Les manipulations et les massages effectués lors d’une séance de physiothérapie permettent non seulement de soulager les tensions dans la zone pelvienne, mais aussi d’équilibrer la production hormonale en stimulant les ovaires et les régions environnantes. Cela joue un rôle direct dans l’apaisement des douleurs pelviennes et des affections connexes, en aidant à détendre, oxygéner et augmenter la circulation dans ces zones.

Dans le cas de la dysménorrhée, par exemple, les symptômes les plus courants sont une douleur douloureuse dans l’abdomen, ou une sensation de pression dans la région pelvienne, ainsi que des douleurs dans le dos, les hanches et l’intérieur des cuisses.

Les douleurs menstruelles sont le résultat de l’engorgement de l’utérus, la poche musculaire où grandissent les bébés. Si l’utérus grossit en raison de cet engorgement, il peut exercer une pression sur les vaisseaux sanguins voisins, coupant l’approvisionnement en oxygène des tissus musculaires et des organes proches. La douleur survient lorsque les muscles perdent temporairement leur apport en oxygène.

La bonne nouvelle est que nous pouvons trouver des moyens d’atténuer ces problèmes !

La thérapie Mercier est une technique utilisée pour aider à rétablir la santé et le bien-être général du bassin féminin et des viscères abdominaux. Elle s’est avérée particulièrement utile pour les femmes souffrant de dysménorrhée ou d’aménorrhée.

En appliquant cette technique, je suis en mesure de mobiliser et de rétablir le flux sanguin vers les organes reproducteurs par une manipulation viscérale profonde du bassin. Ainsi, toutes les restrictions sont levées et le mouvement est rétabli entre les organes et les structures environnantes, ce qui améliore leurs fonctions naturelles et optimales. Cela permet de réduire les crampes menstruelles et l’inconfort des patientes qui souffrent de dysménorrhée débilitante.

– Azita Papaie

Prendre un rendez-vous pour une évaluation

Azita Papaie est une physiothérapeute agréée, passionnée par l’approche holistique du corps humain, de la santé et du bien-être, basée à St-Henri, Montréal.

Le protocole de la Thérapie Mercier comprend 6 séances de 45 minutes, effectuées sur une période de 1 à 6 semaines, au cours desquelles l’abdomen est travaillé pour atteindre l’objectif de libérer la restriction des organes.

Prendre un rendez-vous